Logo CVIM

Accompagnement de personnes à hauts potentiels



Le livre du mois - mai 2017 - M. MIKOLAJCZAK, I. ROSKAM - Le Burn-out parental, l'éviter et s'en sortir

Vous êtes ici : Accueil > News CVIM > Le livre du mois > Le livre du mois - mai 2017

LIVRE DU MOIS - mai 2017  

Le Burn-out parental, l’éviter et s’en sortir

Moïra MIKOLAJCZAK et Isabelle ROSKAM

Editions Odile Jacob         

Un livre qui traite d’un sujet sérieux avec congruence, sensibilité et le regard critique de scientifiques. Découvrez les regards croisés de deux mamans, docteures en psychologie et chercheuses dans les domaines de la parentalité pour l’une, et du stress pour l’autre.

À l’heure où notre société se préoccupe beaucoup de ce que signifie être un “très bon parent”, cet ouvrage n’oublie pas de souligner l’importance du lien entre les parents, et de la coparentalité, pour parvenir à assurer pleinement ce rôle dans les bons, comme dans les moins bons moments.

L’image et le symbole de la balance entre les facteurs de risque et les facteurs de protection permettent de prendre conscience et de rééquilibrer sa balance personnelle, afin d’éviter d’entrer en Burn-out parental, ou d’arriver à se sortir de cette situation. De nombreux outils tels que des tests, des situations, des applications, sont présentés dans le livre, et sont directement accessibles à tout un chacun.

Un ouvrage pédagogique, avec, en fil conducteur, le non-jugement et la bienveillance par rapport à un sujet de société qui est “tabou”. En effet, il est plus acceptable de dire qu’on fait un “Burn-out professionnel”, plutôt qu’un “Burn-out parental”.

Mais nous, parents (HP) d’enfants (HP), ne sommes-nous pas plus vulnérables à ce type de difficultés par le fait que nous aimons tout maîtriser, nous mettre la barre haut, répondre à toutes les questions de nos enfants, les conduire à toutes les activités nécessaires à leur épanouissement personnel ? Et en plus d’être très exigeants dans la qualité de nos relations amoureuses, dans notre profession, dans notre rôle de parents, nous oublions parfois de nous donner le droit à l’erreur.

Ce livre est, me semble-t-il, à s’offrir, et à lire pourquoi pas en couple, pour mieux vivre sa coparentalité ?

Bonne lecture à tous !

Laurence Nicolaï.