Logo CVIM

Libérez vos potentiels !



Janis SCHAERLAEKEN

Vous êtes ici : Accueil > Équipe pluridisciplinaire > Janis SCHAERLAEKEN

Le CVIM propose un accompagnement par Janis SCHAERLAEKEN, médecin.

Cette professionnelle exerce dans les pôles Santé, Besoins spécifiques et Intelligences Multiples (intelligences intrapersonnelle, interpersonnelle et existentielle).

Pour qui ?

  • Étudiants
  • Adultes (autistes et non-autistes)
  • L’entourage de personnes autistes
« Nous devons mieux écouter les patients eux-mêmes : les experts par expérience. Ils savent par expérience ce qui les a aidés à faire face à la souffrance psychologique. Il ne s'agit pas [uniquement] d'un traitement dit fondé sur des preuves, mais d'un environnement qui offre de l'espoir. Où on accorde de l'attention au sens et à vous en tant que personne [...] Les questions fondamentales à poser aux patients : 1) Que vous est-il arrivé ? 2) Quelle est votre vulnérabilité et quelle est votre force ? 3) Où voulez-vous aller ? et 4) De quoi avez-vous besoin ? » (J. Van Os, psychiatre Néerlandais, 2018)
 

Pourquoi/pour quoi ?

  • Bilan médical avec anamnèse psychiatrique pendant le parcours diagnostique de CSA (conditions du spectre autistique, appelés TSA dans le DSM V)
    • Entretien visant à établir un diagnostic différentiel :
    • 1) Par une anamnèse de votre histoire médicale (troubles et maladies, interventions chirurgicales, accidents, médicaments, addictions, hérédité) et psychologique (événements décisifs ou bouleversants, traumatismes, troubles psychiques), votre parcours de vie (professionnel, relationnel, loisirs, scolaire, développemental), votre personnalité (façons habituelles de réagir aux situations, au stress), votre niveau de fonctionnement dans votre contexte social actuel (emploi, finances, rapport à la loi, réseau social).
    • 2) en parallèle bilan de votre état mental actuel (observation, questions/réponses).
  • Accompagnement en suivi thérapeutique et accompagnement de vie axé sur la recherche et la découverte de sens
    • Accompagnement des personnes autistes dans la période post-diagnostique et au-delà.
    • Accompagnement des proches de la personne autiste, pour aider à comprendre celle-ci de l’intérieur et à cheminer avec elle vers un nouvel équilibre sain.
    • Questionnements de vie : perte de sens ou de souffle ; souffrance existentielle et/ou spirituelle ; difficultés dans l’acceptation de fragilisations ; quête identitaire ; deuils, désespoir, pensées de mort, etc.
    • Désir de se sentir plus vivant(e) et relié(e) à soi, aux autres, au Spirituel ; soif de profondeur, vérité, authenticité, solidité, unification et pacification intérieures. 
    • Besoin d’être écouté dans son histoire personnelle.
    • Besoin d’être accompagné à traverser des épreuves, des transitions, à défricher son chemin unique.
    • Besoin d’un regard lucide, pertinent et bienveillant sur ses questionnements, difficultés et errances.
  • Finalités de l’accompagnement:
    • Un déploiement vigoureux de l’Être vital de la personne, cet Être vital qui va la guider et la soutenir de l’intérieur, dans la durée, sur son chemin de « guérison » (au sens large), vers une plus grande maturité et autonomie, vers la meilleure version de son « moi » (autistique ou neurotypique).
    • Vers un état de « différenciation » de la personne : une personne qui sait « aimer sans dévorer ou se laisser dévorer» (Lytta Basset), prendre sa juste place au milieu des autres.
    • Vers un état « d’intégration » de la personne : par un travail de vérité sur soi - qui consiste à prendre doucement conscience en posant un regard d’amour - intégration de forces et fragilités dans son histoire personnelle.
    • Apprendre la personne à discerner, à s’observer, à accueillir un regard bienveillant, à faire des choix justes pour elle, à vivre de son « moi » intégré et non pas dispersé.

Comment ?

  • Par une approche intégrale :
    • Approche sur mesure, éclectique, intégrant des connaissances sur le corps, la psychologie, la vie de l’âme, l’influence du contexte sur la neuroplasticité du cerveau.
    • Attention particulière aux différents plans d’existence de la personne : sa réalité physique, affective, mentale et spirituelle, dans son contexte social, sociétal et historique.
  • Une palette de méthodes employées : écoute, entretien, retours avisés, éducation thérapeutique du patient et des proches, conseils de lecture et d’hygiène de vie, travail de respiration, techniques de méditation, cohérence cardiaque, phytothérapie, médication uniquement en cas de nécessité (à durée courte pour couper un état de crise).

  • « l’accompagnement se fait par contagion par ce qu’on est […] la vraie vie cherchant à déborder vers le partenaire » (André Louf).

 

Par Janis SCHAERLAEKEN

  • Médecin avec expérience en milieu psychiatrique et en médecine préventive (K.U. Leuven, 2000)
  • Accompagnante certifiée par AASPIR (Association pour l’accompagnement spirituel, CH)(2019)
  • Master en théologie et sciences religieuses (K.U. Leuven, 2012)
  • Première licence en sciences familiales et sexologiques (K.U. Leuven,1999)
  • Expertise spécifique dans le domaine de l’autisme (aussi féminin), des séquelles de traumatismes (TSPT, dissociation), du rétablissement des maladies psychiques, de la croissance posttraumatique, des troubles qui peuvent accompagner les différentes formes de développement personnel accéléré ou de transformation spirituelle.