Logo CVIM

Accompagnement de personnes à hauts potentiels



Fondements du CVIM

Vous êtes ici : Accueil > Le centre > Fondements du CVIM

Le CVIM propose de ne pas voir « l’intelligence humaine » uniquement en termes de score à une batterie de tests standardisés, mais d’entrevoir différentes formes d’intelligence.

Le centre se base sur :

  • La théorie des intelligences multiples d’Howard GARDNER (1983)
  • Le modèle de MUNICH du don et du talent, développé par HELLER et ses collaborateurs (2004)

La théorie de Howard Gardner

Selon Howard Gardner, "il est essentiel de reconnaître et de cultiver tous les types d'intelligence humaine, ainsi que toutes leurs combinaisons.
C'est par la combinaison de nos intelligences que nous différons tous les uns des autres.
Le reconnaître, c'est avoir une meilleure chance de régler les nombreux problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le monde.
Si nous réussissons à mobiliser tout l'éventail des capacités humaines, non seulement nous nous sentirons plus à l'aise et plus compétents, mais probablement aussi plus engagés, plus capables de nous lier avec le reste du monde et d'oeuvrer pour le bien commun."

Source : Gardner, H., Les intelligences multiples, Paris, Ed. Réty, 2008, p.34

Le modèle du don et du talent

« De la même façon que la théorie des intelligences multiples de Gardner (1996) distingue des formes d’intelligence différentes, le modèle de Munich postule sept aptitudes fondamentales, relativement indépendantes, [...] qui s’inscrivent dans un réseau de relations entre différentes variables, où des facteurs de personnalité (motivation, intérêt, concept de soi,...) et environnementaux (environnement d’apprentissage habituel, climat familial, qualité de l’enseignement ...) viennent moduler la relation entre les facteurs de talents (prédicteurs et non prédicateurs) et la performance exprimée dans tel ou tel domaine (critères). »

Source : Tordjman, S., Enfants surdoués en difficulté. Rennes : Presse universitaire, 2005, pp. 21-22.